Né en 1958, est intéressé très jeune à tout ce qui concerne l’Asie.

A l’âge de 12 ans il débute les arts martiaux par le judo. Quelques années plus tard c’est le Karate, ce n’est qu’en 1982 qu’il s’engage sur le chemin de l’Aikido.
C’était au sein d’un club lyonnais, l’enseignant d’alors était André COGNARD (que personne n’appelait Maître à cette époque).

En 1983 il rencontre Maître KOBAYASHI Hirokazu et commence l’Ecole de Formation à l’Enseignement (EFE). Peu de temps après il commence l’Aiki-Shin-Taiso, autre discipline.

C’est alors qu’il quitte Lyon pour Paris, pour des raisons professionnelles. La pratique continue par le suivi d’un grand nombre de stages, en France et à l’étranger puis par la création de clubs à Paris.

Très vite il devient assistant puis enseignant, notamment au moment de la création du groupe « prépa EFE » dirigé alors par PAVIOT-DOSOLLA Marcella. En 1989 il quitte Paris pour créer à Rouen et alentours de nouveaux clubs. Pendant un an et demi il est professionnel d’Aikido.

Il s’occupera en dehors de la Normandie des régions de Bretagne et de Touraine, et prendra la direction d’une « prépa EFE Â.

En 1998 une nouvelle mutation professionnelle lui fait quitter la Normandie pour le Nord, laissant ses clubs à ses élèves. Ce n’est pas un abandon : encore aujourd’hui sa présence dans cette région qui n’a cessé de se développer est importante.
Dans le Nord il n’y a alors qu’un seul club, à Roncq. Prié d’intervenir en tant qu’enseignant régulier il refusera toujours de prendre en charge un cours d’Aikido mais acceptera de créer un groupe d’Aiki-Shin-Taiso, discipline alors absente de la région.

p>En complément, il ouvrira des cours d’armes et dirigera quelques stages. Il créera également des APAST (ateliers personnalisés d’aikishintaiso) en Normandie et dans le Nord. Quelques années plus tard il s’installe au sud de Lille et crée un nouveau club, Phalempin.
Aujourd’hui, l’AARL, académie régionale, est forte de quatre clubs.